Thursday

FROM AMAZONIA...



"Divine Beauty
that permeates...
like a river...
and swings...
within the sounds 

of the wind
of the water
of the earth
of the ether
of Fire

Pure Fire of Life 

Vida Pura "


Monica Côrtès





The Medicine House - Ampay

Wednesday

LA CASA MEDICINALE


"Casa Medicinale" de la communauté quechua d'Ampay (3200m), Province de Pisaq (Pérou)

PROJET : Protéger la sagesse ancestrale des plantes médicinales endémiques. 



2 décembre 2013, Cuzco (Pérou)

"Il y a une dizaine de jours, au cours de l'une de nos marches de montagne sur le chemin sacré de nos ancêtres incas, dans la province de Pisaq, nous a été offerte une rencontre inattendue : celle d'une fragrance aromatique merveilleuse et inconnue. Sans un mot, elle nous a ouvert le chemin vers la découverte joyeuse d'un petit éden botanique, bercé par la mélodie discrète d'une "mère-rivière", sous l'oeil paternel et majestueux d'une assemblée "d'Apus" (c'est ainsi que se nomment avec grand respect dans la culture quechua le sommet des hautes montagnes ).
La plante qui nous avait guidés jusque là était la Muna 
( prononcée "mouhnya"), connue comme l'une des premières plantes utilisée par les guérisseurs incas.
Nous étions arrivés à la communauté quechua d'Ampay, où avait survécu jusqu'aujourd'hui une association de producteurs ( en fait, je devrais dire "productrices :-) de plantes médicinales indigènes.

Cette association regroupe une quinzaine de "madres sabias", les mères sages, comme on les appelle ici ( et qui sont pour la plupart des grands mères !), celles qui ont su jusqu'à nos jours, sauvegarder en leurs mains la sagesse ancestrale des guérisseurs incas.

Leur "Casa Medicinale" ( mot à mot: maison médicinale) située au coeur des montagnes de la Vallée Sacrée, se compose d'un paisible et bien joli jardin botanique en étages, et de quelques bâtiments anciens où se nichent entre autres un laboratoire rustique et une chambre de conservation.

Ainsi nous nous sommes retrouvées à découvrir et partager l'essence de leur ouvrage, mais aussi, surtout, de leurs préoccupations: isolée et bien peu visitée, la "Casa Medicinale" était en train de mourir.

"Pouvions nous laisser disparaître la sagesse médicinale précieuse transmise par ceux qui avaient marché et vécu ici sur la même Terre avant nous ? "

BIEN SÛR, NOUS NE POUVONS PAS !


C'est ainsi qu'est né le projet de "sauvetage" de la Casa Medicinale d'Ampay.
Nous nous sommes réunies tranquillement près de "mère-rivière" afin de converser avec les "madres sabias", et d'élaborer la structure de notre projet.
Voici les éléments qui actuellement le composent:

1- Améliorer la qualité du laboratoire, en améliorant le matériel et les ustensiles de production/distillation/conservation : récipients et gants chirurgicaux, flacons pour les huiles essentielles, containers de conservations, processeurs hermétiques de distillation

(nous avons évalué le montant total à 25 000 soles, environ 6800 euros)

2- Réaliser un travail d'information et de promotion afin de trouver des lieux de distributions spécialisés (nationaux et internationaux), et de faire découvrir et connaître la "Casa Medicinale" aux voyageurs péruviens ou étrangers.
(par exemple: organiser des visites du jardin botanique, inclure la visite de la "Casa Medicinale" dans les circuits de randonnée organisés, présenter la communauté d'Empan dans les bureaux d'information culturelle et touristique…)
Nous évaluons le coût de ce travail sur un mois à environ 3500 soles ( 1000 euros ).

3- Accomplir un ou des parrainages/jumellages de la "Casa Medicinale" avec un(e) ou des frères/soeurs 
(nationaux ou internationaux).


Pour la réalisation de notre projet, nous sommes à la recherche de fonds/donations/soutiens de toute organisation ou personne qui partage en son coeur notre désir et notre souhait profond de protéger et sauver l'un des derniers sanctuaires médicinaux indigène de notre monde.

Con Carino y Esperanca
( avec amitié et espoir )


Maria-Luisa Pacheco  et  Marina Maï
            (Pérou)               (France)




POUR TOUTE INFORMATION SUPPLEMENTAIRE, 
PARTAGE OU SOUTIEN,
MERCI DE NOUS CONTACTER A:  ALMAEARTH@GMAIL.COM (espagnol/anglais/français)
OU PAR TELEPHONE AU  +51 940 82 80 83 (maria-luisa)
(attention, ceci est un numéro péruvien et maria-luisa parle uniquement espagnol ou quechua :-))

Puma Cocha ( Peru) and the Quechua Family






PUMA COCHA, 4200 m




Thursday

SACRED EARTH MOTHER





"ALMA EARTH" AND ZIA 
ARE HAPPY TO SHARE WITH YOU

Music, Silence and Prayer
recorded during Sacred Healing Ceremonies 
To the Earth Mother

(just click on the title)


3.The Heart Sutra (voice)

4.Sacred Wind (native flute)

5. Forest Spirit (voice)

6. Maï Tree (voice)



LOVE TO ALL :-)

SPIRIT OF LOVE




A GENTLE COLLECTION OF
POETRY, PRAYERS & MANDALAS


For more information & order, please contact at:
almaearth@gmail.com


NATURE MANDALAS



TREE MANDALA

SEA MANDALA

SEED MANDALA



Sunday

MAÏ TREE



MAÎTRE DES MAÎTRES:
L'AMOUR

"Que vive pour toujours notre Mère Terre,
Que la Terre resplendisse de Lumière !"

MAITRI


Friday

LITLE BOBBY :-)




Little Bobby came into the kitchen where his mother was making dinner. 
His birthday was coming up and he thought this was a good time to tell 
his mother what he wanted :
-"Mom, I want a bike for my birthday".
Little Bobby was a bit of a troublemaker.
He had gotten into trouble at school and at home. 
Bobby's mother asked him if he thought he deserved to get a bike for 
his birthday.
Little Bobby, of course, thought he did.
Bobby's mother wanted Bobby to reflect on his behavior over the last 
year.
-"Go to your room, Bobby, and think about how you have behaved this 
year. Then write a letter to Krishna and tell him why you deserve a bike for
your birthday."
Little Bobby stomped up the steps to his room and sat down to write 
Krishna a letter. 

Letter 1  : Dear Krishna,
I have been a very good boy this year and I would like a bike for my 
birthday.
I want a red one. 
Your friend,
Bobby

Bobby knew that this wasn't true. He had not been a very good boy this 
year,  So he tore up the letter and started over. 

Letter 2Dear Krishna,
This is your friend Bobby. I have been a good boy this year and I
would like a red bike for my birthday. Thank you. 
Your friend,
Bobby

Bobby knew that this wasn't true either. So, he tore up the letter and
started again.

Letter 3Dear Krishna,
I have been an OK boy this year. I still would really like a bike for 
my birthday.
Bobby

Bobby knew he could not send this letter to Krishna either. So, Bobby
wrote a fourth letter. 

Letter 4 :  Krishna,
I know I haven't been a good boy this year. I am very sorry.
I will be a good boy if you just send me a bike for my birthday.
Please! Thank you, 
Bobby

Bobby knew, even if it was true, this letter was not going to get him 
a bike. Now, Bobby was very upset. 
He went downstairs and told his mom that he
wanted to go to temple.   
Bobby's mother thought her plan had worked, as Bobby looked very sad.
Just be home in time for dinner, Bobby's mother told him. 

Bobby walked down the street to the temple on the corner.
Little Bobby went into the temple and up to the altar.
He looked around to see if anyone was there.
Bobby bent down and picked up a statue of the radha. 
He slipped the statue under his shirt and ran out of the temple, down 
the street, into the house, and up to his room.
He shut the door to his room and sat down with a piece of paper and a 
pen.

Bobby began to write his letter to Krishna.

Letter 5 :   Krishna,
I'VE KIDNAPPED YOUR GIRLFRIEND. IF YOU WANT TO SEE HER AGAIN, 
SEND THE BIKE!!!!!!





:-)


Thursday

JOYEUX PRINTEMPS !



                       DIVINE MELODY OF ETERNAL LIFE             
                               BIRTHING ETERNALLY....


CRYSTAL HEART
HERE


                                                       
                                                                       



             
                                                                  http://www.youtube.com/watch?v=4_NB4q6Hkbw